Les enseignements du Master CPP

L’essor de la communication publique et politique

La communication publique doit aujourd’hui répondre à des défis majeurs, liés aux réformes des collectivités territoriales et des organisations publiques, au nouveau management public, à l’innovation nécessaire des stratégies de participation et d’inclusion de citoyen.ne.s dans les politiques publiques, à la révolution du numérique et à l’essor des données (big data et open data).

La communication politique se doit, elle, de répondre à la défiance vis-à-vis de la classe politique en général et à l’abstentionnisme électoral, menaçant à terme la démocratie. Le référentiel de compétences de la formation doit permettre au.à la futur.e communicant.e de répondre avec efficacité à ces enjeux complexes.


Un Master alliant formation académique et savoir-faire professionnels

La professionnalisation du métier de communicant·e publi·c·que et politique exige des connaissances académiques, le développement de capacités d’analyse, l’exercice d’un esprit critique ; mais aussi des savoir-faire techniques et professionnels (notamment dans le domaine de la communication numérique), ainsi que des méthodes tant pour conduire des recherches appliquées que pour mener des projets commandités.

Les enseignements sont donc assurés tant par des enseignant·e·s-chercheur·se·s de l’ISIC et de Sciences Po, que par des professionnel·le·s en communication.

En M1, les enseignements sont en partie mutualisés entre l'ISIC et Sciences Po. Le projet tutoré, le projet éditorial commandité ainsi que la réalisation d’un stage de 3 mois minimum sont les temps forts de l'année.

En M2, les enseignements sont complètement mutualisés entre l'ISIC et Sciences Po. L’organisation d’un événement commandité, la conception et mise en œuvre d’un plan de communication, la réalisation d’un stage de 6 mois donnant lieu à la rédaction et restitution d’un mémoire encadré sont les temps forts de l'année.


Les partenariats et réseaux en appui 

La mention CPP entretient des liens réguliers avec le Conseil régional d’Aquitaine, la Mairie de Bordeaux, la Métropole. Ces liens se traduisent par des stages pour les étudiant·e·s, des collaborations communes, des projets commandités, la participation des professionnel·le·s aux enseignements et aux événements du Master.
Au niveau national, les liens entre le Master CPP et Cap’Com (Association des communicant·e·s des territoires) font l’objet d’une convention renouvelable entre l’Université Bordeaux Montaigne et l’association. Cette convention permet aux étudiant·e·s du Master 1 de l’ISIC de participer chaque année au Forum Cap’Com et ainsi de préparer leur insertion professionnelle.
L’APACOM (Association des Professionnels Aquitains de la Communication) fait également partie du réseau du Master.


L’organisation de la formation

Le Master 1 comporte un premier semestre d’enseignements fondamentaux et un second semestre d’enseignements plus spécialisés et professionnels, qui s’étendent de mi-septembre à fin mars. Le stage du second semestre démarre début avril et dure au moins 3 mois.

Le Master 2 comporte un troisième semestre où la spécialisation théorique et professionnelle en communication publique et politique est beaucoup plus approfondie. Le quatrième semestre est consacré au stage.

Les stages, la rédaction d’un rapport d’analyse en M1 et d’un mémoire sont obligatoires pour valider le Master.


Compétences visées

  • Identifier les besoins de communication propres aux institutions publiques
  • Savoir construire les messages de communication dans l’éthique de l’intérêt général et du service public, ou bien de l’éthique et des intérêts politiques, en fonction des cibles visées
  • Savoir élaborer des stratégies de communication à court, moyen ou long terme, en prenant en compte le contexte spécifique
  • Connaître les structures territoriales, les institutions et la législation de l’action publique, connaître le droit et les institutions politiques
  • Analyser les tendances de fond concernant l’évolution économique, l’espace public, le débat démocratique, la culture des organisations publiques et politiques, le développement de la communication digitale
  • Savoir élaborer une prospective et une recherche sur les enjeux de la communication publique et/ou politique
  • Savoir concevoir et mettre en œuvre un projet, un plan, un dispositif de communication
  • Savoir concevoir et mettre en œuvre un projet éditorial et une chaîne graphique (édition papier et multimédia)
  • Savoir concevoir et mettre en œuvre un événement et des relations presse
  • Maîtriser l’utilisation d’un certain nombre d’outils, notamment numériques; être capable d’en analyser les usages et les retombées

Les débouchés professionnels

L’étudiant·e peut devenir :

  • Chargé·e, puis directeur·rice de la communication (interne-externe), de la communication numérique dans les collectivités territoriales (mairie – structure intercommunale - communauté d’agglomération - métropole – conseil général – conseil régional), dans les institutions publiques et de mission d’intérêt général (institutions européennes, ONU, Ministères, structures gouvernementales, structures associatives d’intérêt public comme les ONG) etc.
  • Conseiller·e en communication dans les organismes politiques (partis), dans les syndicats, ou auprès des élu·e·s (député·e·s, élu·e·s territoriaux·ales) ou responsables politiques (cabinets ministériels) etc.
  • Consultant·e junior puis senior en agence de communication, spécialisée en communication publique ou politique

Pour plus d’informations, consultez :

La page de l’ISIC

La page de Sciences Po

Les dirigeant.e.s du Master

Marie-Hélène HERMAND

Marie-Hélène HERMAND

ISIC – Responsable du Master CPP
Maître de conférences en Sciences de l’Information et de la Communication à l’Université Bordeaux Montaigne, où elle dirige le Master Communication publique et politique depuis 2018. Ses travaux portent sur l’émergence de la communication transfrontalière européenne et sur l’analyse de discours dans le secteur de la santé publique.
Samuel ATTIA

Samuel ATTIA

Sciences Po Bordeaux – Responsable du Master CPP
Consultant et associé au sein de l’agence de communication O tempora, il est un ancien du Master CPP. Il propose aux élèves une approche pédagogique fondée sur l’induction en les plongeant dans une posture professionnelle. Ses cours portent sur les pratiques et exigences actuelles de la communication, en apportant notamment différents éclairages sur le rôle du.de la communicant.e, comme conseiller.e au sein d’une organisation ou comme prestataire.
Didier BEAUJARDIN

Didier BEAUJARDIN

ISIC – Responsable associé du Master CPP
Conseiller technique et rédacteur en chef au Département de la Gironde, Didier Beaujardin travaille pour Gironde Magazine tout comme il accompagne les élu.e.s en écrivant des discours. Il propose aux étudiant.e.s des cours de projet éditorial et de pratique du discours, tant dans l’écriture que dans la diction.