L’essor de la communication publique et politique

La communication publique doit aujourd’hui répondre à des défis majeurs, liés aux réformes des collectivités territoriales et des organisations publiques, au nouveau management public, à l’innovation nécessaire des stratégies de participation et d’inclusion de citoyens dans les politiques publiques, à la révolution du numérique et à l’essor des données (big data et open data).

La communication politique se doit, elle de répondre à la défiance vis-à-vis de la classe politique en général et à l’abstentionnisme électoral, menaçant à terme la démocratie. Le référentiel de compétences de la formation doit permettre au futur communicant de répondre avec efficacité à ces enjeux complexes.

 

Un master alliant formation académique et savoir-faire professionnels

La professionnalisation du métier de communicant public et politique exige des connaissances académiques, le développement de capacités d’analyse, l’exercice d’un esprit critique ; mais aussi des savoir-faire techniques et professionnels (notamment dans le domaine de la communication numérique), ainsi que des méthodes tant pour conduire des recherches appliquées que pour mener des projets commandités.

Les enseignements sont donc assurés tant par des enseignants-chercheurs de l’ISIC et de Sciences Po, que par des professionnels en communication.

En M1, les enseignements sont en partie mutualisés soit avec le master Communication des Organisations, soit avec Sciences Po. Le projet encadré de recherche appliquée, le projet éditorial commandité ainsi que la réalisation d’un stage de 3 mois minimum sont les temps forts de lannée.

En M2, les enseignements sont complètement mutualisés avec Sciences Po. L’organisation d’un événement commandité, la conception et mise en œuvre d’un plan de communication, la réalisation d’un stage de 6 mois donnant lieu à la rédaction et restitution d’un mémoire professionnel encadré sont les temps forts de lannée.

 

Les partenariats et réseaux en appui 

La mention CPP entretient des liens réguliers avec le Conseil régional d’Aquitaine, la Mairie de Bordeaux, la Métropole. Ces liens se traduisent par des stages pour les étudiants, des collaborations communes, des projets commandités, la participation des professionnels aux enseignements et aux évènements du master. Au niveau national, les liens entre le master CPP et Cap’Com (Association des communicants des territoires) font l’objet d’une convention renouvelable entre l’Université Bordeaux Montaigne et l’association. Cette convention permet aux étudiants du master 1 de l’ISIC de participer chaque année au Forum Cap’Com et ainsi de préparer leur insertion professionnelle.
L’APACOM (Association des Professionnels Aquitains de la Communication) fait également partie du réseau du master.

 

Ouverture internationale et ancrage régional

Le master peut recruter des étudiants sur titres étrangers : renseignements auprès du bureau des masters (Direction de la scolarité)

Les étudiants ont également la possibilité d’effectuer leur stage à l’international (pays anglo-saxons, anglophones (Canada-Québec), Europe, Asie, Afrique etc.)
Les stages peuvent être effectués dans les collectivités territoriales, services déconcentrés de l’état, associations d’intérêt public, organisations politiques ou auprès d’élus ou responsables politiques de la Région.

 

L’organisation de la formation

Le master 1 comporte un premier semestre d’enseignements fondamentaux et un second semestre d’enseignements plus spécialisés et professionnels, qui s’étendent de mi-septembre à fin mars. Le stage du second semestre démarre début avril et dure au moins 3 mois ; il est suivi de la soutenance d’un rapport d’analyse en septembre.

Le master 2 comporte un troisième semestre où la spécialisation théorique et professionnelle en communication publique et politique est beaucoup plus approfondie. Le quatrième semestre est consacré au stage ; celui-ci est suivi d’une soutenance de mémoire professionnel en septembre.

Les stages, la rédaction d’un rapport d’analyse en M1 et d’un mémoire professionnel en M2 sont obligatoires pour valider le master.

 

Missions et contenus des stages

Les missions de stage concernent tant le conseil en communication aux responsables politiques et élus, que la conception et la mise en œuvre de la communication dans les organisations publiques. Ces missions doivent se situer à un niveau stratégique et pas seulement opérationnel.

Les stages peuvent être effectués dans des organismes internationaux, dans les Ministères, dans les partis politiques,

dans les organismes culturels ou sociaux publics, dans les collectivités territoriales, les ONG, dans les agences de communication spécialisées dans la communication publique ou politique, toutes les organisations participant à la construction de l’espace public. En M1 et en M2, le stage doit s’effectuer dans une de ces organisations et non dans des entreprises du secteur privé.

 

Compétences visées

  • Identifier les besoins de communication propres aux institutions publiques
  • Savoir construire les messages de communication dans l’éthique de l’intérêt général et du service public, ou bien de l’éthique et des intérêts politiques, en fonction des cibles visées
  • Savoir élaborer des stratégies de communication à court, moyen ou long terme, en prenant en compte le contexte spécifique
  • Connaître les structures territoriales, les institutions et la législation de l’action publique, connaître le droit et les institutions politiques
  • Analyser les tendances de fond concernant l’évolution économique, l’espace public, le débat démocratique, la culture des organisations publiques et politiques, le développement de la communication digitale
  • Savoir élaborer une prospective et une recherche sur les enjeux de la communication publique et/ou politique
  • Savoir concevoir et mettre en œuvre un projet, un plan, un dispositif de communication
  • Savoir concevoir et mettre en œuvre un projet éditorial et une chaîne graphique (édition papier et multimédia)
  • Savoir concevoir et mettre en œuvre un événement et des relations presse
  • Maîtriser l’utilisation d’un certain nombre d’outils, notamment numériques; être capable d’en analyser les usages et les retombées

 

Les débouchés professionnels

L’étudiant peut devenir :

  • Chargé, puis directeur de la communication (interne-externe), de la communication numérique dans les collectivités territoriales (mairie – structure intercommunale – communauté d’agglomération – métropole – conseil général – conseil régional), dans les institutions publiques et de mission d’intérêt général (institutions européennes, ONU, Ministères, structures gouvernementales, structures associatives d’intérêt public comme les ONG) etc.
  • Conseiller en communication dans les organismes politiques (partis), dans les syndicats, ou auprès des élus (députés, élus territoriaux) ou responsables politiques (cabinet ministériels) etc.
  • Consultant junior puis senior en agence de communication, spécialisée en communication publique ou politique

La formation est ouverte aux adultes en reprise d’études et à la VAE : renseignements auprès du PARE : pôle adultes en reprise d’études


Admissions

  • En master 1: être titulaire d’une licence française générale ou professionnelle ou étrangère (admis en dispense) en sciences de l’information et de la communication ou en sciences humaines, lettres ou langues
    Deux étapes :
    – admissibilité sur dossier en téléchargement à partir du 30 avril 2016 ici : https://apoflux.u-bordeaux-montaigne.fr/etudiant/ Retour des dossiers le 17 mai 2016.
    – admission : écrit suivi d’un oral devant un jury. Convocation en juin 2016 (date précisée ultérieurement).
  • En master 2: être titulaire d’un diplôme français ou étranger (admis en dispense) de master 1 en sciences de l’information et de la communication ou en sciences humaines, lettres ou langues

Le recrutement externe en master 2 nexiste qu’à titre exceptionnel, lorsquun étudiant du master 1 sest désisté ou na pu avoir accès au master 2.

 

Pour plus d’informations :

La page de l’ISIC : http://www.u-bordeaux-montaigne.fr/fr/formations/offre-de-formation-2016-2020/master-XB/information-communication-et-mediation-des-sciences-SCINFO.9/master-communication-publique-et-politique-program-msc16-216.html

La page de Sciences Po : http://www.sciencespobordeaux.fr/fr/formation/diplome-d-institut-d-etudes-politiques-UX/deuxieme-cycle-masters-cycle2/master-d-institut-d-etudes-politiques-communication-publique-et-politique-program-master-d-institut-d-etudes-politiques-communication-publique-et-politique.html

 

Responsable de la mention à l’Université Bordeaux-Montaigne : geneviève.guilhaume@u-bordeaux-montaigne.fr

Responsable de la formation à Sciences Po Bordeaux : samuel.attia@otempora.com

Contact administratif : master-stc-isic@u-bordeaux-montaigne.fr