L’armée : un statut et un contexte particulier

Être militaire, c’est servir l’État, au sein des armées, en portant l’uniforme. Cela implique discipline, disponibilité et loyauté.

Par ailleurs, il faut noter une différence majeure entre l’armée de terre et l’armée de l’air pour un poste d’officier de communication. A l’armée de terre, chaque Homme est une soldat avant tout : peu importe son grade ou sa fonction. Il·elle sera donc amené·e à être appelé·e à combattre comme tout autre soldat. Contrairement à l’armée de terre, l’officier de communication de l’armée de l’air a une fonction particulière en tant qu’officier spécialisé et ne sera jamais appelé à porter les armes sur le terrain.

 

Les officiers spécialisés

Les forces armées françaises recrutent des officiers spécialisés : en communication, droit, marketing ou encore ingénierie. S’engager comme officier spécialiste permet d’assurer une fonction d’expertise dans son domaine de spécialité en exerçant des responsabilités. 

Focus : l’officier de communication

L’officier de communication est défenseur de l’image de l’unité ou régiment. Il·elle conçoit et met en œuvre la politique de communication, assure l’interface avec les journalistes et organise la couverture médiatique d’événements. Il·elle exerce aussi son métier à travers le monde en partant en opérations extérieures et peut avoir sous ses ordres du personnel civil ou militaire.

Les missions de l’officier de communication se développe en 3 volets : 

Communication interne : 
– Conseiller l’autorité hiérarchique dans la politique de communication
– Gérer les contenus sur le réseau interne et tenue d’un site internet 
– Élaborer et diffuser les éléments de langage pour différents publics : sentinelles, OPEX, reportages …
– Rédiger des articles et réaliser des reportages pour des revues militaires
Médiatiser les événements régimentaires
– Concevoir et réaliser des produits documentaires ou audiovisuels

Communication externe : 
– Élaborer le plan de communication
Valoriser l’emploi des forces armées dans le monde médiatique
– Concevoir des supports et produits de communication
– Développer et entretenir des relations avec les médias locaux / régionaux et les différents partenaires (entreprises, écoles, associations)
– Effectuer des actions de relation avec la presse locale, nationale et spécialisée défense
– Assurer la veille médiatique
– Réaliser des reportages sur le territoire national
– Gérer et modérer les comptes du régiment sur les réseaux sociaux

Communication opérationnelle 
– Mettre en œuvre la communication lors des missions extérieures
– Rédiger des communiqués de presse avec les éléments de langage donnés

Comment devenir officier de communication ? 

Il y a 3 phases de recrutement des officiers dans l’armée : mars, octobre et décembre. Les postes à pourvoir sont alors transmis aux différents CIRFA de France, centre de recrutement des forces armées.

Un·e candidat·e au poste d’officier de communication se doit de passer une série d’épreuves : tests psychotechniques, une épreuve d’anglais, des épreuves sportives, une visite médicale et un entretien de motivation.
Si sa candidature est retenue, il·elle est envoyé·e 3 mois en formation militaire à Saint-Cyr-Coëtquidan puis à son poste pour une période d’essai de 3 mois. 

 

Clarisse Buchot
Publié le 8/11/2019